Le monde est fou ma pauv' Lucette !

Publié le par Le Pingouin Surgelé

Après avoir laissé de côté le jeu Madworld plusieurs mois car je butais contre un boss, je me suis remis à  y jouer ce week end et je l'ai enfin terminé. Voici donc un petit article pour vous le décrire en détails !


La jaquette du jeu : on sait déjà qu'on ne va pas faire dans la finesse !

La première chose qui frappe dans ce jeu : ce sont ces graphismes en noir et blanc parfois (souvent ?) tâchés de rouge pour représenter le sang de vos adversaires. Ce parti pris graphique est un vrai risque car très peu de jeux osent ce genre de choses de nos jours de peur de choquer et de ne pas trouver leur public.

Vous incarnez Jack, un homme mystérieux qui participe au "Death Watch", une émission sanglante digne des jeux du cirque dans la Rome antique. Bien que vous ne connaissiez pas parfaitement les motivations de Jack, vous vous rendez immédiatement compte qu'il sera un participant à part dans le Death Watch.

Le jeu est très facile à prendre en main : le stick du nunchuck pour la direction, quelques boutons pour des actions et beaucoup de "secouage" de wiimote dans tous les sens pour les attaques et les "finish moves" (c'est à dire les mises à mort).


Rodrigue, as-tu du coeur ?
Non j'ai du pique !
Mais si, regarde tu vois que t'as du coeur !
Oui, mais ça pique !

Les mises à mort sont aussi spectaculaires les unes que les autres. Arrachage de coeur (ci-dessus), découpe (horizontale ou verticale), démembrement, écrasement de la tête, plantage d'ennemis dans des murs desquels sortent des piques en acier, cuisson dans des barils enflammés... Si vous avez un tempérament violent refoulé, vous pourrez sans doute l'exprimer dans ce jeu. Cela dit, ce dernier est interdit aux moins de 18 ans. Il reste heureusement très amusant et le second degré est omniprésent pour peu que l'on ait l'esprit suffisamment mature pour ne pas reproduire cela avec ses amis dans son salon (enfin, après ça dépend de la qualité de votre lessive =)).


Les méchants se découpent comme du beurre en été.

Chaque niveau se découpe en plusieurs phases. D'abord vous trucidez quelques adversaires ce qui vous permet d'engranger des points. A chaque pallier de points, des bonus (vies, armes) apparaissent quelque part. A un certain pallier, vous participerez au Blood Bath Challenge. Chacun de ces challenge consistera à un jeu d'un goût très douteux afin de tuer vos ennemis d'une façon toujours plus farfelue. Enfin, le dernier pallier vous ouvrira le combat contre le boss de fin de niveau.


Un exemple de Blood Bath Challenge où vous devez envoyer vos ennemis dans la turbine du réacteur.

Afin d'engranger les points le plus vite possible, vous devrez apprendre les combinaisons de mises à mort qui plaisent le plus au public de l'émission.
 

Excusez-moi monsieur, puis-je planter cette lanterne dans votre oeil ? Veuillez arrêter de bouger je vous prie...




VERDICT :
GRAPHISMES : 8/10
IIIIIIIIII
Un risque évident de la part des créateurs de Madworld mais quelle claque visuelle au final ! Sans être techniquement parfait, le jeu en met vraiment plein les yeux. Petit reproche cependant, le noir et blanc atténue les effets de perspective et rend certains moments du jeu assez peu "lisibles" si bien que l'on a tendance à ne pas voir tous les ennemis ou à s'égarer dans les niveaux qui ne sont pourtant pas très grands.

BANDE SON : 8/10
IIIIIIIIII
Les musiciens et les doubleurs se sont faits plaisir. On sent d'entrée de jeu la dérision à la fois dans les thèmes musicaux et surtout dans les dialogues des commentateurs de l'émission qui visiblement n'ont pas du tout été censurés. Un régal et une véritable bouffée de violence et de testostérone au milieu des jeux souvent "gnangnan" que l'on trouve sur la Wii.

GAMEPLAY : 6/10
IIIIIIIIII
Toutes les actions directes au boutons et au stick sont naturelles et simples. En revanche, les actions déclenchées sur la base de mouvements de la Wiimote et du Nunchuck sont souvent approximatives (surtout au milieu des quick time events que l'on trouve contre les boss et qui demandent une grande rigueur dans le timing). On regrettera aussi l'absence de "demi-tour" instantané du héros devant souvent tourner sur lui-même pour faire face aux assaillants arrivant par derrière. Enfin, les niveaux, s'ils sont intelligemment construits, restent relativement étriqués et on aurait bien aimé des aires de jeu plus vastes.

HISTOIRE : 8/10
IIIIIIIIII
L'ambiance et les protagonistes s'inscrivent dans un scénario soigné. L'ensemble baigne dans un style d'image découpé façon bande dessinée alternant entre des cases animées et inanimées. C'est du très bon travail pour un beat them all.

DUREE DE VIE : 7/10
IIIIIIIIII
Le jeu est d'une durée de vie très correcte, cependant je ne suis pas certain que l'on y revienne régulièrement. A moins que vous ne soyez un gros gamer fan de scoring ou que vous souhaitiez le montrer à vos amis, il est peu probable que vous relanciez une partie une fois le jeu fini en mode normal.

NOTE GLOBALE : 8/10
IIIIIIIIII
Ce jeu est le bienvenu au milieu d'une ludothèque Nintendo saturée de titres insipides et tragiquement orientés "gamins". Il rétablit à lui seul un équilibre et réconcilie la Wii avec les hardcore gamers fâchés de ne voir que des lapins crétins, des pseudo programmes améliorant les performances cérébrales ou des jeux de sports à la reconnaissance de mouvements très aléatoire. Si vous avez plus de 18 ans et que vous n'êtes pas daltonien, vous devez essayer ce jeu =).

=> Aller à la liste des jeux testés
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article