Twilight Imperium

Publié le par Le Pingouin Surgelé

Ahaaa, après une hibernation un peu trop prolongée (l'hiver, tout ça...) voici un petit article pour ceux qui n'aiment pas trop sortir alors qu'il fait beau dehors.

 

Je vais vous parler d'un jeu de société que j'ai découvert il y a un peu plus d'un an et dont je commence seulement à comprendre bien la complexité et l'intérêt : Twilight Imperim

 

twilightimperium2

Voici la boîte du jeu (très grosse et très lourde).

 

Il s'agit d'un jeu de conquête spatiale édité par Fantasy Flight Games. En quelques mots, voici ce qu'il faut savoir avant de s'engager dans une partie de ce jeu :

- Le jeu coûte environ 90€ en France (moins aux Etats-Unis mais bon, l'Europe est la vache à lait du monde au niveau tarifs...)

- Une partie peut compter de 3 à 6 joueurs, dans le cas d'une partie à 3 joueurs, la durée de jeu moyenne constatée est de 6h

- La notice du jeu de base compte 44 pages

- L'intégralité du jeu est en anglais (et uniquement en anglais)

 

Si cela ne vous effraie pas, alors vous pouvez continuer :)

 

Votre objectif est d'être proclamé empereur de la galaxie, pour cela, vous devez obtenir un certain nombre de points de victoire en remplissant des objectifs précis (certains publics, d'autres secrets).

 

Le jeu se compose en rounds, chacuns composés de 3 phases principales

- La phase stratégique vous permet de choisir des cartes stratégiques qui vous confèreront des avantages dans un domaine particulier (Politique, Guerre, Technologie, Logistique...) dans la phase suivant

- La phase tactique est le véritable coeur du jeu. C'est dans cette phase que vous déplacez vos troupes, prenez le contrôle de planêtes, construisez de nouveaux vaisseaux...etc.

- La phase de statut enfin est le moment où vous comptabilisez les points acquis

Bon, j'ai un peu simplifié mais voilà l'idée en gros.

 

L'intérêt du jeu est est que vous pouvez obtenir la victoire de beaucoup de façons différentes :

- Aggressive

- Pacifiste

- Commerciale

- Politique

- etc...

Vous concentrer de façon abusive sur un aspect vous confèrera inmanquablement un avantage, mais vos adversaires ne manqueront alors pas d'exploiter les lacunes de votre stratégie.

 

Il y a en effet de multiples façons de pénaliser vos "ennemis". Bien entendu, vous pouvez leur rentrer dans le lard tout de suite avec votre flotte (bien que rien n'assure que vous gagniez, même avec une flotte supérieure car les lancés de dés peuvent s'avérer parfois défavorables). Mais vous pouvez beaucoup plus subtilement profiter de votre influence au parlement galactique pour faire voter une loi qui diminue drastiquement l'efficacité d'une unité qu'ils ont produite. Vous pouvez aussi les forcer à annuler leurs accords commerciaux et ainsi leur couper un afflux de ressources crucial.

Bref, c'est très riche.

 

Difficile de résumer en quelques lignes la complexité et l'intérêt de ce jeu, mais j'espère que ce petit article attisera votre curiosité. Sachez enfin que la boite initiale du jeu contient énormément de cartes, unités en plastiques et systèmes pour personnaliser votre partie. Car avec en plus un système de plateau de jeu dynamique et un grand nombre de races, aucune partie n'est jamais tout à fait la même.

 

twilightimperium

Voilà un exemple de l'attirail nécessaire dans une partie à 6 (et encore, on ne voit pas tout)

 

Le jeu compte déjà une première extension appelée Shattered Empire. Cette extension apporte une variété de règles très intéressante et surtout de nouvelescartes stratégiques qui apportent un meilleur équilibre au jeu.

 

Shattered Empire Twilight Imperium

La boîte de l'expansion est un peu plus petite que l'originale.

 

 

Une nouvelle extension (Shards of Throne) sortira dans le courant de l'année. Inutile de préciser qu'elle sera mienne dès sa sortie :)

 

twilight-imperium-shards-of-the-throne

Voici l'expansion tant attendue

 

Si vous êtes joueur, que vous connaissez ce jeu de plateau ou que vous êtes simplement curieux, n'hésitez pas à poster des commentaires !

Publié dans Jeux de société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article